Dior aux Arts Déco = l’expo à ne pas rater !

C’est la rentrée à Paris. Pour ne pas sombrer dans la déprime post-vacances, je m’organise un petit programme pour rêver un peu.

Première étape de mon plan, l’expo Dior aux Arts Décoratifs qui a commencé le 5 juillet.

Un bain de foule avec les touristes, c’est tout ce qui me manquait pour me redonner un sentiment de vacances.

L’exposition promet de m’envoyer de la haute couture plein les mirettes, du sequin en veux-tu en voilà et des tailleurs New Look sur 3000m².

Je vais enfin pouvoir voir de mes propres yeux des robes iconiques, légendaires, correspondantes à ma morphologie !

L’expo est divisée en deux espaces distincts, comme je suis une bonne élève, je respecte tout bien le sens de la visite.

Note pour les visiteurs : il fait très chaud dans les premières salles, prévoyez donc un petit éventail et une bouteille d’eau pour ne pas tomber dans les vapes devant tant de chaleur et de beauté.

Note 2 pour les visiteurs : si tu t’approches trop près de la robe, l’alarme se déclenche et c’est très très énervant pour tes copains.

La première partie est donc réservée aux archives et aux premières robes de Christian Dior himself. Un sublime colorama de ces robes et accessoires est présenté. Un peu plus loin, une mini salle de projection présente quelques courts-métrages avec Marion Cotillard.

A quelques mètres, vous allez rentrer dans une salle au plafond recouvert de feuilles en papier. Les lierres et roses habillent la pièce pour sublimer les créations des nombreux couturiers qui ont succédé à Papy Dior. Je me demande qu’est ce qui a pris le plus de temps, les robes ou la découpe des petits papiers pour le plafond ?

La deuxième partie est ma préférée car la scéno est complétement folle. On entre par un immense immeuble blanc puis on traverse le temps via les créateurs Dior.

Yves Saint Laurent à ses débuts (coucou jeunesse!), les folies hautes coutures de John Galliano, Raf Simons (je veux toutes tes robes) et la petite dernière Maria Grazia Chuiri (je veux touuuuuuutes tes robes), mon Disneyland à moi.

Une pièce blanche démesurée nous présente tous les patrons et les montages des Ateliers Dior et des petites mains vous montrent en live à quelques points leur travail demande de la minutie et de la patience. Assemblage d’un sac Dior ou broderie d’une pièce, je suis émerveillée par temps de savoir-faire.

Bouquet final grandiose dans la dernière pièce où la mise en scène lumineuse et artistique vous laissera sans voix. La pièce reproduit en quelques minutes la lumière d’une journée. Du lever du soleil à la tombée de la nuit, la scénographie vous transporte et change littéralement votre regard sur les robes.

Vous trouverez également les robes portées par les stars lors de grande cérémonie. J’avoue que je croisais les doigts pour voir la fameuse robe « à chute » de Jennifer Lawrence.

Et bien la voilà !

Les robes de Charlize Theron « Dior J’adore » se cachent également dans cette salle. Sauras tu les trouver ?

Cette exposition est la plus belle que j’ai pu voir sur un couturier. La scénographie est folle et le nombre de robes et créations exposés dépassent tout !

J’y retourne la semaine prochaine, qui vient avec moi?

Laisser un commentaire