Les tendances capillaires de la rentrée

A la rentrée on veut toutes changer de cheveux.
Certaines à cause du soleil « de St Barth » qui a littéralement cramé leur blond, celles qui ont eu « la piscine de Jean Eudes gorgée de chlore » ou d’autres comme moi qui ont simplement trop feuilleté de magazines dans le métro.
Alors avant d’aller dépenser 150€ au salon, on a fait un petit tour du côté des tendances capillaires de la rentrée afin d’être dans le coup(e).
Comme je suis sympa, je les ai classés du plus accessible au plus fun. Parce que oui malheureusement, contrairement à la pub, on ne fait pas ce que l’on veut avec ses cheveux !
Le Blombré :

gettyimages_538527942_jpg_3164_north_458x687_white

Après la tendance « ombré » on dit coucou au « blombré » : un dégradé de deux nuances de blond du plus chatain au plus platine sans démarquation apparente. Un choix safe !
Le brun effet soleil :

bruneffetsoleilLes brunes sont toujours un peu délaissées pendant l’été qui est, je ne sais pourquoi, une saison de tête blonde ! Pas de panique, à la rentrée les brunes auront leur heure de gloire !  Une pointe de lumière sur les longueurs et c’est terminé de compter pour des prunes.
Ma tendance préféré : « les racines apparentes » comme Blake Lively.

BlakeLively

On ne dit plus « tie&dye » so 2015 et surtout on ne dépense plus un radis. On attend tout simplement que les cheveux poussent. Génial non ? Bon après, on n’a pas le corps de Blake pour faire diversion…

Plus fun mais pas non plus loufoque le Rose gold blond :

rosegoldblond

Vue sur la bombe Margot Robbie, cette couleur s’incruste sur quelques mèches de vos cheveux blonds et illumine votre visage avec ces nuances de roses. On est loin de la chevelure de petit poney.
Et enfin l’extrême capillaire que j’aimerais tenter si j’avais une assurance vie :

peachhhair

Appelée « peach hair » en référence au fruit (sans blague ?) cette tendance fait des émules sur Instagram et Pinterest. A discuter avec son mec, son patron et surtout sa coloriste avant de tenter l’opé !
Attention aussi aux dérives capillaires et tentation de la rentrée : 

hqMARGOT ROBBIE N’EST PAS REELLE !
Adeline

Laisser un commentaire