Un weekend à Lille

Pour celles et ceux qui n’ont pas eu l’occasion de prendre des vacances au ski, je vous conseille de partir le temps d’un week-end à la découverte de Lille, cette majestueuse ville du Nord. Vous ne serez pas déçu et vous serez plutôt bien dépaysé. Lille est l’une de ces ville française où tout (ou presque) peut se faire à pied. De bonnes chaussures sont nécessaires car les rue pavées peuvent rendre vos derbies inconfortables à la fin de la journée.

J’ai décidé d’aller à Lille sur un coup de tête, seulement à 1h depuis Paris en train, avec des billets à 50€ aller/retour, pourquoi se priver ? Départ samedi à 8h45 depuis Gare du Nord, nous arrivons tôt le matin, avant même l’ouverture des boutiques et de nombreux cafés. Direction le Vieux-Lille pour commencer la journée. Nous passons devant l’Opéra, la Chambre du commerce, Notre Dame de la Treille, pour retrouver la très belle place du musée de l’Hospice Comtesse où nous nous arrêtons boire un café.

 

Les bâtiments du Vieux-Lille sont bien entretenus et très bien restaurés, les couleurs donnent à la ville un effet flamboyant. La diversité architecturale nous pousse à marcher la tête en l’air afin d’admirer les briques, les pierres et les toits dignes de décors de cinéma. Nous arpentons la rue de la Monnaie, la rue des Trois Molettes, la rue de Gand, n’hésitez pas à vous perdre afin de profiter de toutes ces petites rues qui s’offrent à vous.

Vers 13h, une petite faim s’installe et nous pousse à nous rendre rue Solferino, à L’auberge du Temps Jadis, restaurant traditionnel conseillé par plusieurs copines. Le cadre est rustique et les plats proposés à la carte sont tous régionaux. Parfait pour notre découverte culinaire ! Je décide de tester le Welsh, ce plat typique constitué d’une tranche de pain de mie imbibée de bière, d’une tranche de jambon et d’un œuf, le tout recouvert de moutarde et de cheddar, chauffé au four. Ce plat est conseillé en lendemain de cuite, et je comprends bien pourquoi. Accompagné de frites, il permet d’éponger tous les excès de la veille. A tester, une fois devrait suffire.

Une balade digestive s’impose : je découvre le théâtre de Sébastopol et les petites rues perpendiculaires qui changent du Vieux-Lille. Direction le Beffroi de l’Hôtel de Ville et la Porte de Paris. L’architecture du Beffroi est inspirée de la tradition flamande avec ses maisons à pignons triangulaires. Avec une hauteur de 104 mètres, le Beffroi est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Grand’Place de Lille, passage incontournable du centre de la Ville. On y trouve des cafés, des magasins, le tout au sein d’une magnifique architecture. La Veille Bourse est situé sur cette place. Vous pouvez entrer sous les arcades et découvrir un marché aux livres et autres objets de collection. Pour le goûter, je vous conseille de passer par Méert et de craquer pour les gaufres, gourmandise typique de la région. Vous aurez l’occasion de tester plusieurs saveurs, mais sachez que les « originales » sont celles à la vanille.

Le dimanche matin, vous devez obligatoirement faire un saut au marché de Wazemmes. Vous trouverez de tout dans une ambiance multiculturelle comme on les aime ! Achetez du fromage et posez-vous en terrasse pour un café ou une bière, puis observez la vie autour de vous, tout simplement. S’il vous reste encore un peu de temps, je vous conseille la balade du dimanche après-midi autour de la Citadelle de Lille, selon la période de l’année, vous pourrez même aller au Zoo ! Nous avons déjeuné à la Guinguette de la marine, très bon restaurant proche du jardin Vauban. J’ai eu l’occasion de goûter la fameuse Carbonnade Flamande, genre de bœuf bourguignon avec une sauce à la bière et au pain d’épices, excellent !

Durant tout le week-end, nous avons très bien été accueillis, les Lillois sont attentifs et d’excellente humeur, surtout lorsqu’ils conseillent de la bonne bière !

Laisser un commentaire